l'association   nous  écrire   N.E.C moins ultraN.E.C plus ultraGrand   StadeNos   Actions 
Le Grand Stade
Une Réalité
Deux Vérités
N.E.C est cofondateur du
Réseau Environnement Santé
N.E.C est membre de
l’Alliance pour la Planète
lisez et soutenez
Médiapart
Politis
Pourquoi nous demandons que les travaux soient stoppés le temps de vérifier:
que la légalité est respectée
que la pérennité de la nappe phréatique est assurée
ne confions pas aux pyromanes le soin d'éteindre les incendies
NORD ECOLOGIE CONSEIL
lettre ouverte aux décideurs
aimez vous vos enfants?
 
Je n’ai aucune certitude concernant l’avenir, qui peut en avoir.
Mais les faits du passé sont assez terrifiants, comment pouvez vous donner les clés de l’avenir les yeux fermés à ceux qui ont tellement menti, dont les mensonges ont entraîné tant de drames. La réalité de ces mensonges semble irréfutable, si vous avez des preuves du contraire, donnez les.
Faut-il conclure que les politiques sont tellement habitués au mensonge qui fait parti de leur panoplie que rien ne les choque plus.
Je ne comprends pas que malgré toutes les preuves des mensonges sur les PCB, la dioxine, les insecticides et en particulier le Roundup….., vous n’ayez pas une once de doute sur tout ce qu’ils vous disent sur les OGM/PGM, les nanotechnologies....
Que nous cachent ils, faudra-t-il attendre 20 ans, 40 ans pour  découvrir que ceux qui voudraient qu’on les prennent pour des philanthropes connaissaient les problèmes qui un jour, peut être, tueront vos enfants ?
Si les pesticides ont servi d’arme de guerre, pourquoi pas les OGM/PGM demain ?
Les politiques ne sont pas seuls en cause, que penser de certains chercheurs qui veulent s’arroger le pouvoir exorbitant de décider pour la société ce qu’il serait bon de faire.
Petit rappel historique :
En 1994 en France, l’Académie des Sciences exonère la dioxine d’à peu près tout : « ……ces produits ne posent pas un problème majeur pour la santé publique……il est donc très souhaitable que soit évité une réglementation excessivement contraignante… »
On croirait un communiqué de Monsanto : l’Académie des Sciences française a été aux ordres tout comme les autorités sanitaires américaines. Qu’en est-il aujourd’hui ?
en 1994, le ministre Michel Barnier (il était alors en charge de l’environnement et président du conseil général de Savoie) avait écrit au commissaire européen pour l’enjoindre de ne pas durcir la législation sur les incinérateurs, parce que les industriels risquaient de pas s’en remettre. Y a-t-il un rapport entre ces deux faits ?
N.E.C soutient  
Anatopic